En musique, une tablature est une forme de retranscription écrite ou plutôt dessinée d’une succession de notes musicales. Elle a pour but d’offrir une lecture plus simple que celle d’une partition de notes.

Elle s’appuie sur la représentation schématique d’un manche de guitare, puis indique de par petits points, quelle corde il faut jouer et à quel moment, elle est beaucoup plus simple d’usage et de lecture qu’une partition, et elle est destinée aux amateurs et aux débutants.

Comment comprendre le concept de la tablature et réussir à déchiffrer les bases ?

Tout démarre à partir de la base, la tablature est représentée par 6 lignes horizontales qui représentent chacune une corde de guitare. Ces 6 lignes sont entrecoupées par des lignes verticales, qui représentent quant à elle le sillet puis les frètes, qui sont les lignes verticales qu’on retrouve sur le manche de la guitare, et qui viennent s’agencer aux cordes pour former des petits rectangles.

Chaque corde correspond à une note, ainsi en partant de la corde du haut :

  • La première corde correspond à Mi.
  • La deuxième corde correspond à Si.
  • La troisième corde correspond à Sol.
  • La quatrième corde correspond à Ré.
  • La cinquième corde correspond à La.
  • La sixième corde correspond à Mi.

Pour réussir à lire les notes sur une tablature, c’est très simple, vous allez voir un chiffre écrit sur une des six lignes horizontales : si vous voyez un 3 écrit sur la quatrième ligne par exemple, cela signifie que vous devez jouer la quatrième corde au niveau de la troisième frète, soit un Ré.

Si un zéro est inscrit sur une ligne, cela signifie que vous devez jouer la corde à vide, sans appuyer sur aucune frète.

La tablature se lit de gauche à droite, et vous devez jouer les notes dans l’ordre, en remarquant celle qui est inscrite en premier. Si plusieurs notes sont inscrites simultanément, dans ce là vous devez les jouer en même temps, pour construire ce qu’on appelle “un accord”.

Comment lire les accords ?

Lire les notes sur une tablature est très simple, lire les accords est en revanche un peu plus compliqué. Prenons par exemple l’accord Gmaj (Sol majeur), pour le jouer il faut :

  • Jouer la 1ère corde à la troisième frète.
  • Jouer la 2ème corde à la troisième frète.
  • Jouer la 3ème ligne à vide, c’est à dire sans appuyer ou que ce soit.
  • Jouer la 4ème ligne à vide.
  • Jouer la 5ème ligne à la deuxième frète.
  • Jouer la 6ème ligne à la troisième frète.

En résumant tout ça sur une tablature et en ne notant que les numéros correspondants aux frètes sur chaque ligne horizontale (corde) ça donnerait dans l’ordre et à partir du haut :

  • 3
  • 3
  • 0
  • 0
  • 2
  • 3

Vous voyez ? Pas si compliqué au final ? Avec un peu d’entraînement, tout cela deviendra instinctif, et vous pourrez lire la tablature aussi vite que vous lisez ce texte.

Quelles sont les limites de la tablature ?

Si elle est là pour simplifier la partition, la tablature ne peut néanmoins remplacer cette dernière, et présente quand même des limites. Par exemple, on ne peut pas y représenter la rythmique. Il existe des méthodes pour “tricher” un peu, en rajoutant des symboles qui offrent des indications sur la rythmique à suivre, mais celle-ci reste moins précise qu’une vraie partition.

De simples chiffres pour votre tablature

Si vous n’arrivez pas à lire une partition classique que ce soit pour la guitare ou un autre instrument de musique, sachez qu’il est possible de trouver des tablatures très sympathiques. En effet, vous n’avez pas une portée classique avec les notes, mais le dessin du manche de votre guitare. Vous aurez ensuite des numéros qui correspondent au positionnement du doigt au niveau des cordes.

  • Pour que vous puissiez progresser beaucoup plus facilement, la meilleure méthode consiste à jongler avec les deux méthodes.
  • Trouvez une tablature avec les chiffres et une partition correspondante, vous pouvez assimiler les positions des doigts avec les notes.
  • Grâce à cet exercice, vous pourrez progresser et surtout mémoriser les différentes notes qu’il sera facile de reproduire sur la guitare.

Si vous avez des lacunes dans ce domaine, n’oubliez pas que des cours en ligne sont proposés à des débutants ou à des experts. Cela permet de gagner du temps puisque vous pourrez être guidé au cours de toutes les étapes. De plus, un professeur de musique sera en mesure de corriger quelques fautes, cela n’est toutefois pas aussi facile avec un apprentissage à la maison par ses propres moyens.

Utilisez une application, c’est tellement simple

Autrefois, il fallait assister à des cours particuliers pour apprendre la guitare par exemple, mais avec l’essor d’Internet et de toutes les technologies, c’est beaucoup plus simple. Vous pouvez donc opter pour une App mobile.

  • Une application est facile à installer sur votre Smartphone et elle vous permet aussi d’accorder votre instrument de musique.
  • Vous aurez quelques musiques à suivre, un apprentissage du solfège et des différentes notes en fonction du placement de vos doigts.

N’hésitez pas à vous renseigner pour trouver une application mobile digne de ce nom via les boutiques officielles d’Apple et de Google.