Rien ne vaut un verre de whisky que l’on boirait à notre balcon tout en regardant le soleil qui se couche, et nos tracas quotidiens qui s’évanouissent avec les belles couleurs de cet astre, qui ressemblent drôlement aux reflets de cette boisson spiritueuse à ce moment-là de la journée.

Mais s’il est facile d’aller au super marché et d’acheter une bouteille de whisky, il ne va pas de même pour sa fabrication qui est un processus assez complexe, ce qui ne va pas nous empêcher pour autant de s’y pencher pour tenter de vous l’expliquer.

La fabrication du whisky :

On a tous bu au moins une fois dans notre vie un verre de whisky, mais avons-nous une fois songer comment ce spiritueux breuvage est-il fabriqué ? Et bien pour faire simple, disons qu’il est fabriqué à base de grains.

Le processus de la fabrication du whisky est donc initialement basé sur les grains, ce qui nous mène à distinguer deux grandes familles de cette boisson qui sont le whisky de malt et le whisky de grain.

Il faut dire que les deux processus de la fabrication de ces deux whiskys diffèrent considérablement, d’autant plus que les méthodes suivies ne sont pas les mêmes d’un producteur à un autre.

En ce qui concerne le whisky de malt, il est fabriqué exclusivement à base d’orges, et voici les étapes de sa fabrication :

  • Tout d’abord, l‘orge est étendue et humidifiée grâce à un matériel de trempage, c’est ce que on appelle le processus de trempage et il dure 3 jours.
  • Vient ensuite le processus de germination ; lorsque l’orge trempée est étendue sur l’ère de trempage, ce processus commence à la transformation des grains en plante.
  • Pour empêcher cependant la croissance excessive de l’embryon, le grain est retourné plusieurs fois ce qui limite sa croissance mais qui cause en revanche une perte partielle des sucres.
  • Des enzymes vont également être produits durant cette période, et c’est eux qui vont faire en sorte que les grains produisent de l’alcool, et ceci une fois que ces derniers soient devenus ce que l’on appelle du malt vert.
  • On va ensuite extraire l’eau qui reste dans ces grains à l’aide de tuyaux spéciaux, et un chauffage adéquat.
  • Les grains de malt sont ensuite chauffés et séchés, et après une période de repos qui varie de quelques semaines à quelques mois, le malt est broyé en une sorte de farine grossière.

L’étape de la fermentation :

Une fois la farine obtenue, elle est mélangée à de l’eau qui provient d’une chaudière, les sucres sont de ce fait libérés et mis dans des cuves que l’on appelle des Washback, ce qui annonce l’étape de la fermentation.

La première chose que l’on va faire durant l’étape de la fermentation c’est d’ajouter de la levure au moult sucré, cette levure à pour tâche de transformer les sucres en alcool et en gaz carbonique.

Le whisky est ensuite distillé dans un alambic à chauffe directe, il en existe plusieurs modèles d’alambics, mais tous sont fait à base de cuivre.

La masse est chauffée à 80° (le degrés d’ébullition de l’alcool), les vapeurs qui en résultent sont acheminées par la partie supérieure de l’alambic dans un compartiment plus frais ou elles trouvent leur état liquide, ce qui nous donne un alcool à 80 %.

Cet alcool est ensuite distillé de nouveau et préservé dans des tonneaux pour plusieurs mois ce qui fait de lui un bon whisky.

Choisissez la personnalisation de votre whisky

Bien sûr, toutes les étapes énoncées dans cet article vous permettent d’avoir un whisky adapté à vos attentes, mais cela demande des compétences que vous ne possédez pas forcément. La meilleure solution consiste à acheter rapidement une bouteille auprès d’un spécialiste et, si vous souhaitez l’offrir, il sera tout à fait possible de la personnaliser selon vos envies.

  • Les bouteilles sont donc gravées, elles sont parfaites pour un cadeau d’anniversaire, la Saint-Valentin ou encore les fêtes de Noël.
  • Vous pouvez inscrire un message, un prénom, un nom et même un dessin, cela dépend de vos attentes.
  • La bouteille de whisky est donc à la fois une boisson passionnante et goûteuse, un objet de décoration et un cadeau.

Bien sûr, si vous souhaitez un whisky de grande qualité, il faudra impérativement vous tourner vers des professionnels, mais les prix pourraient être un peu plus élevés. Si certaines bouteilles sont facturées quelques euros, d’autres références sont clairement plus onéreuses, mais ce whisky est souvent réservé pour des occasions particulières. Que ce soit pour votre consommation personnelle ou un présent, prenez le temps de bien comparer toutes les provenances. En effet, les versions vendues dans les centres commerciaux ne sont pas souvent les meilleures.

Choisir un whisky écossais, c’est primordial

Si vous cherchez l’origine de cette boisson alcoolisée que vous connaissez aussi sous le nom de scotch whisky, sachez qu’il faut se diriger en Écosse pour être certain de trouver une belle qualité. De plus, ces professionnels maîtrisent parfaitement le processus de fabrication que nous avons pu évoquer au préalable.

  • En effet, les Écossais utilisent du malt et des sources d’eau pure qu’ils peuvent trouver dans les hautes terres.
  • Cela permet notamment d’avoir un whisky avec un caractère aussi affirmé que les adeptes ont tendance à apprécier.

Si vous souhaitez acheter une telle boisson pour une soirée ou un plaisir personnel, optez pour un produit écossais.