pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar pornhub porno türbanlı sex seks hikaye türk seks hikaye seks fantezileri türbanlı seks hikaye erotik hikaye amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyali porno hd porno film izle mobil pornolar sik yalama canlı sohbet telefon sex telefonları seks itiraf cinsel hikaye porno hikaye türbanlı seks hikayeleri seks hikayeleri
17 Oct, 2018
mercredi, 05 décembre 2012 16:32

Une trousse pédagogique pour l’éducation à la citoyenneté Spécial

Des organisations haïtiennes de droits humains ont présenté, ce mardi 4 décembre 2012 à Port-au-Prince, une trousse de formation à la citoyenneté engagée à partir d’une perspective de droits humains, qu’elles ont conçue et développée, avec la participation de l’organisation canadienne de formation en droits humains, Equitas.

« Je M’ENGAGE, ENSEMBLE NOUS BATISSONS », c’est le titre de la trousse qui contient un ensemble d’outils pour l’éducation aux valeurs universelles de droits humains et à la citoyenneté engagée. Dans ses propos d’ouverture, Mme Colette Lespinasse, du Bureau Exécutif du GARR, organisation ayant coordonné en Haïti la préparation de la trousse avec d’autres organisations de droits humains, a mis l’accent sur le travail collectif qui a permis de créer cet outil. « A un moment où les valeurs s’effritent, où l’égoïsme, la violence, l’exclusion, le mépris de l’autre veulent prendre le dessus, des hommes et des femmes d’Haïti ont compris la nécessité de réaffirmer les valeurs de solidarité, d’inclusion, de collaboration, de respect de l’autre et de responsabilité».

De son côté, Mme Florence Elie, protectrice du citoyen et de la citoyenne a expliqué le concept de citoyenneté engagée qui passe, selon elle, par un engagement individuel puis collectif au service de la communauté à transformer.

Il revenait à Daniel Roy, expert principal en éducation à Equitas, de présenter le contenu de la trousse ; puis, à titre d’illustration du potentiel des outils créés, des membres du groupe de travail et quelques participants à la cérémonie, ont joué l’une des dynamicas inspirée du quotidien haïtien dénommé Tap Tap. L’assistance qui a pris part à l’exercice a eu l’opportunité de réfléchir sur une réalité purement haïtienne, de faire ressortir les différents problèmes identifiés, les valeurs qui mériteraient d’être travaillées pour changer cette réalité pour le bien de la communauté.

Des officiels canadiens comme le sous-ministre adjoint des relations internationales, de la francophonie et du commerce extérieur du Québec ont assisté à la cérémonie.

M. Henri-Paul Normandin, Ambassadeur du Canada accrédité en Haïti, a, dans son discours de circonstance, mis l’accent sur la volonté du gouvernement canadien d’appuyer les initiatives locales qui visent à renforcer une culture de droits humains et la prise en main par les Haïtiens/Haïtiennes de leur propre destin.

C’est depuis 2008 que des membres d’organisations haïtiennes qui avaient participé aux sessions annuelles du programme international de Formation en droits humains (PIFDH) de Equitas avaient pris la décision d’instaurer en Haïti un programme basé sur les valeurs et la participation. Mais l’idée d’une trousse pour l’éducation à la citoyenneté engagée est venue après le tremblement de terre quand, suite à une réflexion sur la reconstruction du pays, tout le monde s’est mis d’accord que ce processus ne pouvait pas être seulement physique, mais devrait aussi promouvoir de nouvelles valeurs, la réduction des inégalités, la reconstruction des relations sociales. La Trousse « Je m’engage, Ensemble nous bâtissons » est la contribution de la communauté des organisations de Droits Humains au processus de Reconstruction d’Haïti. L’idée de la trousse est venue de là, de ce besoin que nous avions tous ressenti de promouvoir de nouvelles valeurs, des stratégies positives et dynamiques qui doivent mobiliser nos énergies individuelles et collectives pour bâtir notre chère Haïti », a souligné Colette Lespinasse.

Au cours de la semaine précédant cette cérémonie de lancement de la trousse, une trentaine de personnes provenant d’une vingtaine d’organisations ont pris part à un atelier afin de mieux maitriser la méthodologie de la trousse et définir les stratégies de son utilisation. Des groupes de femmes, de paysans, de jeunes, se préparent à l’utiliser dans leur communauté. « Aujourd’hui c’est le lancement. Tout le travail reste maintenant à faire et nous nous sommes préparés à cela » a confié Jessie Benoit de MOUFHED, membre du groupe de travail élargi.

« La trousse recèle un potentiel énorme pour le changement. Nous avions commencé à utiliser la méthodologie qu’elle propose et nous sommes satisfaits des résultats déjà obtenus », a témoigné Vilès Alizar, du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH).

La préparation de la trousse « JE M’ENGAGE, ENSEMBLE NOUS BATISSONS » a bénéficié de l’appui financier de la coopération canadienne, de ONUFEMMES, de Christian Aid et de AJWS. Une version créole est en cours d’élaboration.

blog comments powered by Disqus
Dernière modification le mercredi, 05 décembre 2012 17:31

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli