21 Nov, 2019
jeudi, 06 juin 2019 13:34

Mouvement de grève des transporteurs haïtiens à la frontière de Malpasse/Jimani

Vue de la frontière de Malpasse ( côté haïtien) voisine de Jimani (Rép.dominicaine) Vue de la frontière de Malpasse ( côté haïtien) voisine de Jimani (Rép.dominicaine) Photo: GARR

Les activités  commerciales ont été perturbées au point frontalier de Malpasse/Jimani le 3 juin 2019. A l’origine, des syndicalistes transporteurs haïtiens ont lancé un mot d’ordre de grève pour exiger la libération d’Orile Cénat, un camionneur haïtien arrêté et mis en détention depuis plus d'un mois par la police dominicaine.

Ce lundi 3 juin 2019, les autobus assurant le transport Haïti-République Dominicaine n’ont pas été remarqués. Les activités ont été aussi perturbées à la douane de Malpasse (côté haïtien). Beaucoup de petit-e-s commerçant-e-s qui effectuent leurs transactions coutumières presqu’au quotidien  à ce point frontalier ont rebroussé chemin. Certains ont réussi à franchir la barrière de Malpasse pour avoir accès au marché de Jimani (côté dominicain), a rapporté Geordanis Joseph, animateur du GARR à Ganthier.

Jean Sanet Nelson, président du syndicat de transport haïtiano-dominicain (Syn-trans-haïdo), appelle à la libération d’Orile Cénat, un camionneur haïtien. Selon lui, les autorités policières dominicaines n’ont pas le droit de mettre en détention provisoire pendant plus d’un mois un ressortissant haïtien sans la tenue d’un procès équitable.

Il convient de souligner qu’Orile Cénat transportait des marchandises en provenance de la République voisine quand un chauffeur dominicain qui conduisait une voiture aurait tenté de le dépasser sans succès. Ce qui a provoqué un accident. Malheureusement, cinq ressortissants dominicains qui se trouvaient à bord du véhicule ont été tués sur le coup.

Monsieur Nelson en profite pour dénoncer le comportement d’un militaire dominicain qui aurait ouvert le feu en octobre 2018 sur un transporteur haïtien répondant au nom de Jean Ronald.

Ce dernier se rendait en territoire voisin quand un militaire dominicain qui se trouvait au niveau de la douane de Jimani, lui avait intimé l’ordre de lui présenter son document de voyage. L’ayant fait, le soldat dominicain l’a remis impoliment le document et lui a tiré dessus. Il a été atteint d’une balle au bras droit.

Le président du syndicat de transport haïtiano-dominicain (Syn-trans-haïdo) dit entendre maintenir le mouvement de grève afin de faire respecter les droits des conducteurs haïtiens et d’obtenir la libération d’Orile Cénat.  

blog comments powered by Disqus
Dernière modification le jeudi, 06 juin 2019 13:45

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle