pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar pornhub porno türbanlı sex seks hikaye türk seks hikaye seks fantezileri türbanlı seks hikaye erotik hikaye amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyali porno hd porno film izle mobil pornolar sik yalama canlı sohbet telefon sex telefonları seks itiraf cinsel hikaye porno hikaye türbanlı seks hikayeleri seks hikayeleri
21 Jun, 2018
lundi, 11 avril 2016 17:30

Rapatriements à la frontière: Les autorités dominicaines n’en démordent pas Spécial

Des curieux au moment de l'embarquement des migrants haïtiens en vue de leur reconduction à la frontière Des curieux au moment de l'embarquement des migrants haïtiens en vue de leur reconduction à la frontière Photo: Guillaume Internoscia

Les opérations de rapatriement de migrant-e-s haïtiens se poursuivent à la frontière haïtiano-dominicaine. Au cours du mois de mars 2016, 2907 personnes rapatriées et 2753 cas de retours spontanés dits volontaires ont été enregistrés.

Parmi les 2907 personnes rapatriées enregistrées, 2390 ont été reçues officiellement par les autorités de la migration haïtienne. Les 517 autres ont été expulsées du territoire dominicain vers d'autres points frontaliers non officiels haïtiano-dominicains. Elles n’ont pas été recensées par les responsables de la migration haïtienne. 

Ces migrants rapatriés ont été reconduits notamment aux points frontaliers officiels de Malpasse/Jimani, Ouanaminthe/Dajabon et de Belladère/Elias Piña.

La commune frontalière de Ouanaminthe (Nord-est) est le point frontalier à avoir accueilli plus de personnes rapatriées avec un effectif de 993 migrants. Le point frontalier de  Malpasse arrive en deuxième position avec un total de 911 rapatriés suivi de Belladère où 486 personnes ont été enregistrées

Ces migrant-e-s âgés entre 19 et 49 ans vivaient pour la plupart en situation irrégulière en République voisine. Certains ont été appréhendés en pleine rue. D’autres en milieu de travail ou chez eux.

Ils/elles ont dénoncé le comportement des autorités haïtiennes qui n’ont pas envisagé jusqu’à date de vrais programmes sociaux susceptibles de les encourager à rester dans leur commune d’origine.

« Nous n’avons pas de boulot chez nous. Nous sommes obligés de nous tourner vers le pays voisin. Car nos dirigeants font fi de nos misères.», se sont plaints quelques-uns d’entre eux.

Il convient de souligner que 8120 personnes rapatriées et 13299 retours spontanés sont déjà recensés au cours du premier trimestre de l’année 2016.

blog comments powered by Disqus
Dernière modification le lundi, 11 avril 2016 17:50

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli