23 Jan, 2019
mardi, 08 janvier 2013 02:25

Une nouvelle étudiante haïtienne violée à Santo-Domingo: la Fondation Zile appelle au redoublement des mesures de prudence et de sécurité

Un nouveau cas de violence contre une étudiante haïtienne à Santo Domingo a été enregistré dans la soirée de dimanche à « Hipodromo » (Las Americas), le même secteur où Rooldine Lindor habitait et a été tuée en Juillet 2011.

 

La FZ exhorte à redoubler les mesures personnelles de sécurité.

L’étudiante en médecine qui veut garder l’anonymat a été attaquée au moment de retourner chez elle après des achats dans un dépanneur du quartier vers les 10h du soir.

Son compagnon a été maitrisé par les délinquants qui ont conduit les deux jeunes dans un bosquet où ils ont été dépouillés de ce qu’ils avaient. Si les bandits ont abandonné le jeune homme, l'étudiante a été enlevée sous menaces de mort puis soumise à des sévices sexuels par les trois malfrats.

Aussitôt alertée, la Fondation Zile, par le biais du professeur Fredner Gay, encadré les proches des deux universitaires dans les démarches administratives nécessaires, notamment à la Police et à l’Ambassade d’ Haïti.

Face à ce nouveau cas, la Fondation Zile exhorte les étudiants à prendre des mesures de sécurité personnelle, tenant compte qu’ ils vivent souvent dans des zones à risque dans un pays où l’ insécurité est croissante.

L’ organisation binationale pour la paix entre les deux peuples de l’île, souligne a l’attention des étudiants que leur statut académique fait penser aux bandits qu’ils reçoivent fréquemment des transferts d’argent de leurs parents en Haïti ou dans d’autres pays. Dans ce sens, des mesures de sécurité personnelle doivent être redoublées, en évitant particulièrement les zones non électrifiées et sans grande circulation, souligne une note de la Fondation Zile.

 

Source :AHP

blog comments powered by Disqus
Dernière modification le mardi, 08 janvier 2013 13:44

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle