pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar pornhub porno türbanlı sex seks hikaye türk seks hikaye seks fantezileri türbanlı seks hikaye erotik hikaye amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyali porno hd porno film izle mobil pornolar sik yalama canlı sohbet telefon sex telefonları seks itiraf cinsel hikaye porno hikaye türbanlı seks hikayeleri seks hikayeleri
21 Feb, 2018

Le corps sans vie d’un ressortissant haïtien frisant la trentaine a été retrouvé avec des traces de blessures d’un projectile au dos à Rosa de La Piedra, une localité frontalière dominicaine de la Province d’Elias Piña.

Robert Vexilus l’un des proches des deux ressortissants haïtiens qui ont été lâchement abattus, à Los Mosquitos, une province dominicaine de Puerto Plata, réclame justice et réparation. Lors d’un entretien  avec le GARR,  le mardi 8 novembre 2016, M. Vexilus  requiert l’appui des autorités judiciaires haïtiennes pour trouver les coupables.

Une octogénaire et un mineur de 13 ans ont été tués par l’épidémie du choléra entre les 2 et 4 novembre 2016. Ces décès sont survenus à Beaudouin, localité de Paredon, une habitation de La Hoye Casse,  3ème section de la commune frontalière de Lascahobas (Centre) suite aux averses qui se sont abattues sur plusieurs départements du pays, a rapporté Agdianithe Jn Pierre, animatrice du GARR basée dans ladite commune.  

Publié dans Actualité

Des mesures palliatives ont été prises par l’Etat Dominicain pour amoindrir les conséquences désastreuses de l’Arrêt 168-13, publié le 23 septembre 2013. Aujourd’hui, la Junte Centrale Electorale(JCE) ne cesse de donner des chiffres pour clamer sur la scène internationale sa volonté de résoudre le problème de dénationalisation et de violation des droits des migrant-e-s. Pourtant, un grand nombre de personnes sont toujours dans une situation d’apatridie, d’autres ont maintenant de nouveaux documents délivrés par la JCE mais restent des Dominicains et Dominicaines avec des droits limités ou bref, sans droits !

Plus d’un an après l’intensification des rapatriements de migrant-e-s haïtiens à la frontière haïtiano-dominicaine suite à la fin du PNRE, les autorités dominicaines n’en démordent pas. De janvier à août 2016, elles ont expulsé de leur territoire 21384 ressortissant-e-s haïtiens. 26704 retournés spontanés ont été enregistrés durant cette même période.

Le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) attire l’attention des autorités haïtiennes sur le phénomène de la traite des personnes et le trafic humain qui tend à s’intensifier ces derniers jours tant à la frontière haïtiano-dominicaine que dans des pays de l’Amérique latine.

Le  Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR), le Comité National de Lutte contre la Traite des Personnes (CNLTP) et l’Observatoire Haïtien sur la Traite et le Trafic de personnes s’unissent pour lutter contre la traite des personnes en Haïti. Lors d’une conférence de presse tenue au local du GARR, le 29 juillet 2016, en prélude à la Journée mondiale de la dignité des victimes de la traite d’êtres humains, ces instituions projettent de lancer une campagne pour sensibiliser la population haïtienne sur ce phénomène.

Publié dans Droits de l'Homme

Les ressortissants haïtiens continuent d’être victimes d’actes de violence dans les opérations de rapatriement à la frontière haïtiano-dominicaine. Humiliation, bousculades, gifles, propos démoralisants, emprisonnement, travaux forcés, tels sont les maux infligés à certains d’entre eux depuis leur appréhension jusqu’à leur reconduction à la frontière par les autorités dominicaines.

Lors d'une conférence de presse organisée ce mardi 26 juillet 2016, le GARR et le SJM-Haïti font état de leur préoccupation par rapport à la situation des migrant-e-s haitiens installé-e-s dans un espace improvisé à Turbo, une localité frontalière de la Colombie limitrophe à Panama.  Le GARR partage avec ses abonné-e-s la version intégrale du communiqué présenté en la circonstance.

Publié dans Migrants

Des ateliers d’échanges sont lancés dans des communautés frontalières telles que Belladère, Malpasse, Ouanaminthe et Anse-à-Pitre. Organisés sous le thème :  « Migrasyon ak Dwa moun ; sitiyasyon Ayisyen k ap sòti Ladominikani jounen jodi a », Ces ateliers visent à réfléchir avec les leaders d’opinions de ces communautés sur la situation des rapatrié-e-s venu-e-s de la République Dominicaine et à dégager des éléments de solutions pour améliorer l’accueil au niveau de la frontière.

Publié dans GARR

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli