21 Nov, 2019

Dans le cadre d’un projet intitulé « Promotion de la citoyenneté engagée pour le développement communautaire »,  le GARR a réalisé une visite de suivi le mois août dernier pour observer les initiatives entreprises, environ 6 mois de cela par les bénéficiaires de Balan, 2ème section communale de Ganthier (Ouest). Ces derniers avaient l’obligation de réaliser une action communautaire en 5 étapes, notamment déterminer les motivations, examiner la situation, imaginer le changement voulu et identifier l’action, planifier et exécuter l’action et enfin évaluer et assurer le suivi de l’action.

Publié dans Actualité

Les autorités bahamiennes ont intercepté, le 25 août 2019,  en haute mer cent migrant-e-s haïtiens dont 78 hommes, 15 femmes et 7 enfants. Ces derniers se trouvaient à bord d’une petite embarcation. Ils/elles  tentaient d’entrer clandestinement aux Bahamas, lit-on dans un communiqué  publié par les autorités de cet archipel britannique en date du 27 août 2019.     

Publié dans Migrants

Le 18 janvier 2019, le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) a rencontré  en son bureau régional de Belladère, une cinquantaine de représentantes et représentants d’organisations de la société civile, des autorités locales et  des leaders religieux des communes de Lascahobas et de Belladère.  L’objectif de cette activité était d’échanger sur les différents documents de politique de protection de ladite institution.

Publié dans Actualité

Une vingtaine de leaders communautaires ont distribué, le 5 janvier 2019, 600 plantules aux résident-e-s des sections communales et des localités respectives de Balan, Mare-Roseau, Galette-Chambon, Hâte-Cotin, Barbaco, Bonnette et du centre-bourg. Cette activité qui donne suite à une semaine de travail en atelier, rentre dans le cadre de la mise en œuvre d’une action collective initiée par les participantes et participants. Ces derniers sont des membres des organisations communautaires de base (OCB), des autorités locales (CASEC et ASEC), des étudiant-e-s, des enseignant-e-s, des écolier-e-s et des jeunes.

Publié dans GARR

Les syndicalistes transporteurs haïtiens ont repris, le jeudi 1er août 2019,  le mouvement de grève annoncé depuis le 5 juin 2019 à Malpase/Jimani. Ils protestent contre le comportement des autorités dominicaines qui, selon eux, n’ont pas respecté leur promesse de libération d’Orile Cénat, l’un des leurs. Ce dernier a été arrêté en avril 2019 suite à un accident de circulation impliquant le véhicule qu’il conduisait sur le territoire dominicain. Cinq ressortissants dominicains qui se trouvaient à bord d’un autre véhicule ont été tués.

Le Groupe d’Appui au Rapatriés et Réfugiés (GARR) a été informé par les autorités chiliennes qu’il a été décidé de repousser la date buttoir du 22 juillet 2019 jusqu’au 22 octobre prochain, pour la régularisation des migrant-e-s haïtiens vivant en situation irrégulière au Chili. 

Publié dans Migrants

Les autorités dominicaines ont durci le ton au cours des six premiers mois de l’année soit de janvier à juin 2019. 52510 cas de rapatriement, 109 mineurs non accompagnés et 700 retourné-e-s spontanés ont été recensés au niveau des points frontaliers officiels et non officiels entre Haïti et la République Dominicaine.

A l’occasion de la journée internationale de la femme, célébrée le 8 mars de chaque année, plusieurs activités ont été appuyées par le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) pou marquer cette date qui rappelle la lutte pour l’émancipation de la femme.
Publié dans Droits de l'Homme

11 février 2015- 11 février 2016, cela fait un an déjà depuis que l’assassinat par pendaison du jeune migrant haïtien, Harry Claude Jean a été commis. Ce crime odieux perpétré dans un Parc dominicain,  Ercilia   Pepin, avait été suivi peu après de l’incendie du bicolore haïtien, à Santiago, une ville de la République Dominicaine.

Trois ressortissantes haïtiennes qui faisaient partie d’un groupe de 34 rapatriés accueillis au bureau régional du GARR à Belladère, le 20 janvier 2016, se plaignent d’avoir été victimes de harcèlement sexuel.  Ces agressions, selon elles, se sont produites par des militaires dominicains chargés de leur arrestation et de leur reconduction au centre carcéral de Haina.

Page 1 sur 11

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle