pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyalı porno
27 Jul, 2017
vendredi, 02 juin 2017 20:17

Le GARR proteste contre la triple contravention abusive dont est victime l’un de ses employés Spécial

Le GARR proteste contre la triple contravention abusive dont est victime l’un de ses employés Photo: Google

Le Groupe  d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) proteste énergiquement contre la triple contravention abusive dont a été l’objet  l’un de ses employés à l’Aéroport International  Toussaint Louverture, le 30 mai 2017 entre 12 heures et 12 heures 30 PM.

Cet acte arbitraire est survenu quand le chauffeur déposait deux personnes d’une institution canadienne qui séjournaient en Haïti, du 18 au 30 mai 2017, dans le cadre de la réalisation d’une session de formation sur la citoyenneté engagée.

Deux policiers administratifs lui approchèrent pour lui demander son permis de conduire tandis qu’il était en train d’aider les voyageurs à prendre leurs sacs qui se trouvaient dans le véhicule.  

Sans aucune contestation, le chauffeur a remis son permis ainsi qu’un reçu de caisse émanant de la Direction Générale des Impôts (DGI) attestant le paiement des frais de son renouvellement. Alors, l’un des policiers lui a fait savoir qu’il a commis une contravention en circulant sans permis de conduire. Tandis qu’il essayait d’expliquer à l’agent ses multiples démarches et que le service de la circulation lui avait dit qu’il pouvait circuler avec le permis expiré, accompagné du reçu de paiement des frais de renouvellement, l’agent en a ajouté deux autres contraventions : obstruction de la circulation et stationnement interdit.

Pourtant, aucun des autres conducteurs qui déposaient des voyageurs au même moment et au même endroit n’a été exhorté par les agents.   

L’employé du GARR a nié avoir enfreint ces règles mais a toutefois payé le même jour la triple contravention qui s’estimait à 2806 gourdes, pour pouvoir récupérer les papiers du véhicule que les agents avaient gardés.

Il convient de souligner que l’ancien permis de l’employé du GARR arrivait à expiration le samedi 30 avril  2017. Le vendredi 29, il a été au Service de la circulation qui lui avait demandé d’attendre l’expiration du permis avant de venir pour le renouvellement. Ce qu’il a effectivement fait le mardi 2 mai. En dépit du paiement dans le délai requis des frais de renouvellement et des va-et-vient incessants au Service de la circulation, son nouveau permis ne lui a pas été délivré.

 A chaque fois qu’il s’y présente, ce service n’a de cesse de reporter la date de livraison tout en lui faisant savoir qu’il est autorisé à circuler avec le reçu qu’il a à sa disposition accompagné du permis expiré.

Le GARR comprend très mal que son employé soit sanctionné sous prétexte qu’il circulait sans permis de conduire.

Tout en fustigeant le manque de professionnalisme des agents policiers impliqués dans cet acte abusif et répréhensible, le  GARR déplore l’attitude de certains policiers qui sanctionnent abusivement des contribuables honnêtes.


Il en profite pour exhorter les autorités de la Police nationale d’Haïti, notamment les responsables du Service de la circulation à travailler en vue d’éviter la répétition de ces cas d’abus.

blog comments powered by Disqus
Dernière modification le vendredi, 02 juin 2017 20:46

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli