11 Dec, 2018

Des tirs nourris et des jets de pierres ont créé une situation de panique à la frontière d’Anse-à-Pitres/Pedernales, le lundi 12 mars 2018. Des marchandes et marchands, des passagères et passagers n’ont pas pu circuler. Les portails du marché étaient verrouillés. Des militaires dominicains et des agents du Corps Spécialisé de Sécurité Frontalière Terrestre (CESFRONT) montaient la garde. Entre temps, des migrantes et migrants haïtiens qui fuient les représailles de civils dominicains arrivent par trentaine au niveau de la frontière.

Un ressortissant haïtien dénommé Willin Yrak a été tué à l’arme blanche dans la nuit du 19 août 2015 à Hatillo Palma, une ville dominicaine de la province de  Montecristi. Deux autres ressortissants haïtiens non identifiés ont été également portés disparus, a rapporté un partenaire du GARR à Santiago.

Au moins 4 Haïtiens dont une femme ont déjà été lynchés dans la région frontalière de Descubierta par des ressortissants dominicains en guise de représailles suite à la mort par balle d’un des leurs, le 9 novembre 2011, à Savann Bonm, localité de la commune de Cornillon Grand Bois dans le département de l’Ouest (Haïti).

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle