10 Dec, 2018

Le 17 octobre 2018, le gouvernement chilien a entamé un nouveau programme dénommé « Plan humanitaire de retour volontaire ». Ce programme s’inscrit dans un contexte où le «nouvel eldorado» des Haïtiens et Haïtiennes ne répond plus à leur attente.

Publié dans Migrants

«An n fè yon chenn solidarite pou derasinen vyolans k ap fèt sou fanm ak tifi, solidarisons-nous pour éradiquer la violence faite aux femmes et aux filles», c’est autour de ce thème que le GARR et des organisations à la frontière ont commémoré la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Conférence de presse, conférences-débats, journées de sensibilisation, témoignages, hommage aux femmes victimes de violence, prestations artistiques, telles ont été entre autres les activités réalisées pour marquer cette journée.

Publié dans Actualité

184 migrants haïtiens ont été reconduits à Port-au-Prince à bord d’un Boeing 767 appartenant à l’Armée de l’air chilienne dans l’après-midi du 7 novembre 2018. Onze membres de ladite armée, un médecin et un ambulancier les ont accompagnés. Des organismes de droits humains dont le GARR et Défenseurs Plus,  deux membres du gouvernement haïtien, des représentants de l’ONM, des journalistes haïtiens et étrangers  ainsi que des représentants diplomatiques chiliens ont été au rendez-vous dans le cadre de cet événement.   

Publié dans Migrants

Wideline Saint Charles, 25 ans, a été victime d’abus de la part d’un militaire dominicain du Corps Spécialisé de Sécurité  Frontalière Terrestre (CESFRONT), le 28 octobre 2018.

Publié dans Droits de l'Homme

A l’occasion de la commémoration de la Journée mondiale de l’habitat, le lundi 1er octobre 2018, des organisations de la société civile haïtienne dont Konbit Ayisyen pou Lojman Altènatif (KAYLA) ont organisé un sit-in à Pèlerin 5, à proximité de la résidence du président haïtien, Jovenel Moïse. Cette activité à laquelle a pris part le GARR, visait notamment à réclamer justice et réparation pour les familles dont les maisons ont été détruites le 3 juillet 2018.

Publié dans Personnes Déplacées

23 septembre 2013 - 23 septembre 2018, cela  fait 5 ans depuis que la Cour constitutionnelle dominicaine a prononcé l’arrêt génocidaire 168-13. Selon un rapport publié en 2015 par  le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR),  cette mesure a jeté dans l’apatridie plus de 133 000 Dominicain-e-s d’origine haïtienne.

Le choléra continue de progresser à Cornillon/Grand-Bois (Ouest). Du 14 juin au 19 septembre 2018,  4 personnes ont été tuées et 175 autres infectées par cette épidémie à Boucan Bois Pin, 2ème section de cette commune frontalière, a rapporté Vanessa Michaëlle Florial, animatrice du GARR.

Publié dans Actualité

Les activités ont repris le lundi 17 septembre 2018 à la frontière de Carisal/Comendador. La présence de camions transportant des marchandises provenant d’Elias Piña, République Dominicaine, a été constatée sur le territoire haïtien.

Le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) a organisé du 29 au 31 août 2018 trois journées de formation sur la citoyenneté engagée au profit des leaders communautaires de Belladère (Centre).  30 personnes (15 hommes et 15 femmes) issues de seize organisations communautaires de base de San-Pèdre, Lassève,  Baptiste, Croix-Fer,  Roy-Sec,  Cachiman,  Rocher et du Centre-ville de Belladère ont pris part à ces séances.

Cette formation visait notamment à sensibiliser les participant-e-s sur leurs responsabilités en tant que leaders communautaires et les inciter à s'engager activement pour l’amélioration des conditions de vie des résident-e-s de leur communauté.

A la fin de la formation, les participants-es se sont montrés très satisfaits. Ils ont indiqué qu’ils vont travailler en synergie afin de mettre au service de la population de Belladère les notions qui leur ont été inculquées.

Animée par Wiskins Pierre et Rigard Orbé, respectivement officier de projet et responsable de Plaidoyer au GARR, cette formation a été organisée dans le cadre du Projet Fwontyè San Fòs Kote (FSFK) exécuté par le GARR et Oxfam Italia avec l’appui financier de l’Union Européenne.

Publié dans Actualité

Une délégation du Mouvement des Femmes Dominico-Haïtiennes (MUDHA) a été en Haïti du 29 au 31 août 2018. Cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement des liens existant entre ladite organisation dominicaine des droits humains et celles travaillant dans le domaine de la migration haïtienne en République Dominicaine. Conduite par Cristiana Luís Francisca, présidente de MUDHA, cette délégation en a profité pour rencontrer le Directeur des affaires dominicaines du Ministère des Affaires Etrangères, Joseph Pierre Lamothe.

Page 1 sur 22

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle