14 Nov, 2018

L'Ambassadeur haïtien en République dominicaine, Idalbert Pierre-Jean, a été rappelé par le gouvernement de Jovenel Moїse. L’annonce qui concernait également des diplomates haïtiens d’autres pays  avait été confirmée le 24 juillet 2017 par le Ministre des Affaires Etrangères, Antonio Rodrigue, sur les ondes d’une station de la Capitale.

Les autorités dominicaines de la migration n’entendent pas lâcher prise face aux opérations quotidiennes de rapatriement de migrants haïtiens. Au cours du mois de juillet 2017, 8174 migrants haïtiens ont traversé la frontière haïtiano-dominicaine. Parmi lesquels 4636 rapatriés et 3538 retournés spontanés ont été enregistrés. 204 mineurs non accompagnés figurent au nombre de ces personnes rapatriées.

Des membres de l’Union des Travailleurs de la Canne à sucre (UTC), ont été blessés, le 31 juillet 2017, suite à l’intervention des forces de l’ordre lors d’une marche pacifique. Pour disperser la foule, des agents de l’unité anti-émeute de la police dominicaine ont fait usage de grenades et de balles. Les marcheurs exigeaient aux ministères de l’Intérieur et de la police dominicaine et des Finances leurs cartes de résidente permanente et leurs fonds de pension, a appris le GARR auprès d’une organisation partenaire en République Dominicaine.

Zacharie, un ressortissant haïtien âgé de 23 ans, a reçu une balle au pied gauche provenant d’une arme d’un militaire dominicain qui a procédé brutalement à son arrestation alors qu’il se trouvait chez lui à Santo Domingo, le 24 juillet 2017.

Le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) observe depuis plusieurs jours une situation de panique créée dans l’esprit de la population haïtienne tant en Haïti qu’à l’étranger. Laquelle situation est due à la diffusion des informations ou messages vocaux, vidéos et photos sur les réseaux sociaux qui montrent des scènes de violence contre les migrantes et migrants haïtiens vivant en République Dominicaine.

Un incendie s’est déclaré dans un bus dans l’après-midi du mercredi 26 juillet 2017 après le débarquement de 39 migrants haïtiens à la frontière de Carisal/Elias Piña, a observé le GARR.

Le Conseil National de la Migration (CNM) a annoncé  le 27 juillet 2017, la prolongation pour un an les cartes de résidence provisoires octroyées dans le cadre du Plan National de Régulation des Etrangers (PNRE). Cette décision est un soulagement pour environ 239 000 migrants en majorité des ressortissantes et ressortissants haïtiens concernés par ce plan en République Dominicaine.

Suite à une rencontre tenue le 24 juillet 2017 entre les autorités haïtiennes et dominicaines à Elias Piña, les activités commerciales qui avaient été paralysées depuis le 14 juillet écoulé ont repris tôt le mardi 25 juillet 2017, a observé Ulrick Camille, animateur du GARR à Belladère.

Ce vendredi 21 juillet 2017, les activités commerciales ont été une nouvelle fois paralysées au point frontalier de Carisal/Elias Piña. Des barricades de branches de bois et de grosses pierres ont été constatées au niveau de la route menant à la frontière.

jeudi, 20 juillet 2017 19:51

La situation n’a pas évolué à Carisal /Elias Piña Spécial

Les activités commerciales restent toujours paralysées au point frontalier de Carisal/Elias Piña  (Centre) en dépit de la tenue à la frontière d’une rencontre entre les autorités haïtiennes et dominicaines dans l’après-midi du mercredi 19 juillet 2017.

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle